Peinture Vidéo Activités interdisciplinaires Groupes de recherche Publications Bio Contact

 

• Mario Côté Tables d’écoute, 2015
• Voir la musique entendre la peinture, 2012
• Recréer Danse dans la neige, 2010
• Tableau, 2002
• Pelliculages picturaux, 1999
• Espaces intérieurs, 1999
• L'Œil complice, se tourner vers, 1998
• Paysage(s) de la vidéo, 1994
• Le lieu de l'être, Lieux de passage
  et portraits d'être
, 1994

L'Œil complice, se tourner vers


Le travail commence ici. Il ne s'agit pas d'un journal, mais plutôt de points de convergence à l'intérieur d'une pratique artistique suivi de près, depuis des années. Peintures, esquisses, vidéos monobandes, installations, conception de trames sonores, textes, tout concourt à faire œuvre d'une réflexion sur le processus, le développement d'une vision, sur le devenir image d'une pratique.

Nicole Gingras, p. 5.

 

L'œuvre de Mario Côté est entre mouvement et arrêt : elle interroge l'expérience et la portée du regard. On peut entendre ici le retour du regard des choses vers l'observateur afin qu'elles soient vues. Ce qui est « fixé » par la peinture semble s'inscrire dans un mouvement continu, étrange balayage que ces toiles découpées en bandes horizontales, évocations du mouvement de balayage (scan) de l'électron pour créer une image. Ce qui est capté en vidéo est souvent ralenti, suspendu, voire arrêté. Entre les deux médiums, nous reconnaissons un travail sur la matière même des images, le mouvement. Nous comprenons également un regard en train de se faire.

Nicole Gingras, p. 33.

L'Œil complice, se tourner vers


L'Œil complice, se tourner vers


L'Œil complice, se tourner vers